nov 13, 2016
Miles

DOSSIER : La FGC de province, la France profonde du Versus Fighting (Par Nick_vdbg) !

Salutations, chers amis adeptes des jeux de bagarre, vous allez sûrement vous demandez qui est cet hurluberlu (AKA sale bouffeur de cailloux) qui vient poster sans vergogne sur votre site d’information gwakifiante favori. Je m’appelle Nick, et vous me connaissez sûrement pas, étant donné que mes plus grandes performances sont d’être monté Super Silver à SF5 avec une connexion digne des plus grands schnapseurs moldaves et d’avoir arnaqué Rayoux sur MKX à la belle époque (belle époque qui commença le jour de la sortie pour s’achever trois jours après.).

Cependant, malgré votre haine et votre dédain que j’OS sans aucun complexe, je tiens à vous faire part du fait que ma fierté d’écrire pour gwak.fr aujourd’hui n’a d’égal que mon impatience de partager avec vous quelques tranches de vie dont vous allez très probablement n’avoir strictement rien à battre la race de vos grand-mères si vous habitez à Paris et que vous n’avez jamais eu à taper une heure de route pour disputer quatre malheureux BO3 avec des paysans d’un bourg voisin pour repartir avec une coupe en plastique made in Intersport et un bon de réduction pour la rotisserie du coin.

En effet, aujourd’hui, on va s’intéresser à la misère humaine, aux gens qui souffrent dans l’ombre et qu’on entend jamais se plaindre : les provinciaux, les paysans, les culs terreux, les péquenauds et autres bouseux.

Dans ce but sociologico-anthropologico-lolesque je vais tenter de vous dépeindre en détails mon expérience tragi-comique de ce weekend : ma participation au WGS, le WIMILLE GAME SHOW, aiiiiiight.

Le WGS : un cas d’école

 solide équipe Gwak.fr au milieu de la foule dithyrambique du WGS

Ce weekend, si comme moi vous habitez à Boulogne-sur-Mer (le Boulogne que personne connaît à part ceux qui y vivent, mais en gros c’est pas loin des « bonnes frites » de Lille), le gros event n’était pas la grandiose R-Cade Cup organisée dans le cadre du Paris Manga, mais bel et bien le bien moins célèbre (et bien moins grandiose) WGS, le Wimille Game Show.

Je vous fais le topo vite fait pour vous donner un aperçu de la chose. Un événement de deux jours dans la salle des fêtes du village comprenant expo retrogaming et tournois de jeux divers, dont un tournoi de Street Fighter 5 que je me devais d’aller remporter afin de faire honneur à la team gwak.fr E-Sport.

Alors, déjà, le tournoi se déroulait au milieu de l’expo et accueillait un maximum de 16 participants. Je peux vous dire que trouver 16 pélos qui veulent bien lâcher 4 balles (entrée dans l’event + inscription au tournoi) pour jouer à SF5 dans ce bled ça relève du miracle. Et bien malgré ça, j’étais hypé de ouf, et avec mon compère Wolf-Fang on avait ressorti ce jeu de chiasse qu’on avait laissé tomber depuis des mois, et on a taffé comme des coréens sur Starcraft, parce qu’on voulait juste briller.

Malheureusement, la hype a été de courte durée.

Le début des désillusions

Vous le savez déjà sûrement, mais nous, les mecs du versus, on peut jamais rien avoir de beau, on est les cousins pauvres du monde du gaming, coincés dans nos salles d’arcade qui puent la transe et le mégot, et ce, uniquement pour les plus chanceux d’entre nous. Et bien il n’en a pas été autrement pour nous autre provinciaux, puisque avant même le jour de l’événement, nos rêves de participer à un tournoi bien ficelé et bien organisé ont rapidement été réduits à néant.

La veille du tournoi j’envoie une petite photo sur la page de l’event en mode tryhard de mon stick pour montrer à tout le monde que je viens pas pour demander le prix des parts de gâteau au chocolat sur les stands du Téléthon (délicieux au passage), et là un des orga me sort que « pour des raisons logistiques, on ne peut pas utiliser de périphériques de contrôle qui se branchent sur la console ». Mon cœur se brise, mon monde s’effondre.

annexe-2

S’en suit alors un dialogue de sourds digne de la pire maison de retraite du monde, dialogue qui se termine sur un « de toutes façons c’est un event organisé pour le Téléthon, fallait pas vous attendre à une organisation digne des Worlds ».

J’ai essayé de calmer le jeu en expliquant au mec que de toutes façons on voulait juste jouer au jeu et que ça servait à rien de prendre le fait que ça soit pour une œuvre de charité comme excuse au fait qu’il y ait du laisser aller dans l’organisation. J’ai alors mangé la phase de blanc vexé EX, le mec m’a accusé de déformer ses propos (ouh je suis vilaiiiin) et m’a dit que si je le souhaitais on pouvait discuter de ça à tête reposée le jour de l’event (on y reviendra).

annexe-3

                                          J‘étais à deux doigts de rage-quit après ça

Arrive le jour fatidique du WGS, un peu moins jouasse, avec mon Dicta (perso de puuuute) à la manette de 2 heures je prends la route et je rejoins mon acolyte que je retrouve à affronter quelques locaux sur une borne SF2. Ambiance super familiale, au final on se rend compte que le but de l’orga et l’asso est avant tout de réunir darons et jeunes autour du jeu vidéo, et tout ce tas de conneries. Bref, si vous voulez que ça se marave, passez votre chemin. Malgré cela, la journée se déroule paisiblement et nous participons à moult activités en attendant l’heure du tournoi. J’ai pu me faire régler à Crash Team Racing ou encore faire un coloriage Pikachu Shiny kawai desu ne !

Je vous sens en train de cringer

Je vous sens en train de cringer

Ça y est il est 16h, les blaireaux qui jouent à Trackmania sont raccompagnés vers la sortie, et on peut laisser notre soif de sang parler.

Non.

Pas du tout.

Dans un premier temps les orgas font face à un soucis technique au niveau des manettes sans fil imposées pour le tournoi. Et ensuite un de ces derniers, ayant vu que Wolf-Fang et moi connaissions bien le jeu nous demande de faire « un rapide tuto pour les participants au tournoi qui ne connaîtraient pas bien les bases du gameplay ».

Scène surréaliste.

Ayant abandonné tout espoir de participer à une vraie compétition je m’exécute et explique vite fait les bases du jeu (bien évidemment pas assez pour que quiconque puisse me carotter par la suite, pas folle la guêpe)

La compétition débute et les participants se livrent à quelques uns des plus beaux matchs que j’ai pu voir de toute ma vie à base de latage de bouche à coups de lights, dans le plus grand déni de l’existence de la fonction garde qui avait pourtant été précédemment montrée.

annexe-5

Je vous passe donc la formalité des poules, le fait qu’on se soit retrouvé à commenter les matchs au micro, et les détails du format de tournoi assez surprenants, avec une poule de la dernière chance pour offrir une chance aux joueurs une opportunité d’être repêchés dans le top 4, poule dans laquelle ils se sont affrontés en 1 round, à l’ancienne pas d’embrouille, en BO1 en 1 putain de round pour « pas que le tournoi déborde sur le créneau de FIFA ».

Début de la gloire 

Donc grosso modo, après ça, on a fini respectivement 1er et 3ème avec le collègue Wolf, en terrassant les deux seuls autres mecs qui savaient à peu près jouer. Grosse fierté pour la team Gwak.fr, avec la magnifique coupe qui viendra trôner auprès de celui récolté par CCL à la grande époque ! On arrive alors au moment où la présidente d’asso nous remet nos lots en nous avouant « qu’elle y connaît rien à tous ces machins là », ça remercie tout le monde,et au final, on se rend compte que malgré que les mecs soient pas au top niveau orga pour les jeux de baston, bah on est pas énervés contre eux, parce que c’est à peu près les seuls qui se bougent dans notre trou paumé pour faire des événements autour du jeu de baston.

Ca me fait combien de points CPT ?

Ca me fait combien de points CPT ?

Ah, et le mec qui devait « s’expliquer avec moi comme un bonhomme », je l’ai jamais vu venir me parler et je pouvais pas vraiment le trouver vu qu’il postait avec le compte de l’asso…

Alors ouais, je t’ai bien rempli le cerveau à raconter ma vie de péquenaud et t’as sûrement ragequité depuis bien longtemps mais la leçon de cette longue et pénible histoire est la suivante : peu importe où tu vis, si les choses te conviennent pas comme elles sont, ça sert à rien de rager sur le boulot de ceux qui agissent et bouge ton gros cul rempli de BK et fais un truc qui te correspond. C’est ce qui m’amène à me dire que le prochain tournoi de versus auquel je vais aller… bah ça sera sûrement un que je vais organiser avec les hélas trop peu nombreux frères de dose du coin.

Pour terminer je vais revenir sur le fait que le monde du VSF est assez méconnu en général, que la scène est assez peu accessible, surtout quand on vit dans des vieux bleds où il se passe jamais rien, et que souvent c’est internet la voie d’accès à la communauté, et que du coup faut pas s’étonner que les fans de gemu goldé ou de plus mortel des combats fleurissent comme chiendent dans une pelouse arrosée à la pisse. Du coup, si vous voyez un petit gars de la « campagne » à un tournoi, qu’il est randomissime, bah même si vous lui mettez double P, sachez que pour lui c’est déjà une victoire de jouer contre un autre être humain qui soit pas son cousin ou son frère (ou les deux à la fois si il est du 59).

Cet article est au final une invitation à tous ceux des coins paumés qui se plaignent qu’il s’y passent rien à faire en sorte qu’il s’y passe quelque chose. Ouais c’est dur de créer des trucs et créer un engouement. Je blâme personne car y a personne à blâmer, c’est comme ça que les choses sont, et y a qu’en bougeant nous petits boules qu’un jour peut-être les péons pèseront dans le paysage du versus et nous apporteront des lendemains qui chantent.

annexe-7

Je dédicace ce premier article à Faust dont les playlists rythment mes ébats sexuels, toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort.

Nick

22 Comments

  • Je dénote un abus de blancheur dans le phrasé de l’article, faut pas laisser n’importe qui poster des articles.

  • Sympa ! Tu as raison je viens de Dunkerque et le vs est mort. Quand même abusé la blague sur les 59 mais bon….haha méfie te méfie te des 62

  • Tu m’as tiré les larmes des yeux avec l’odyssée de ton pote loup-garou et ta gueule d’étudiant d’école de commerce. Bravo mon con.
    Par contre, les playlist de chie de Fausties, c’est bon pour la salle d’attente de ton médecin, en lisant le dernier closer d’il y’a 6 mois où Loana était encore vivante.
    Fausties, si tu lis ça, sache que Loana a percé dans la musique comme tu perceras jamais.

  • C’est de la merde ton article. Y’a même pas Lébran James

  • ça fait plaisir de voir un nouveau frère dans la commu goldé mais je suis plus impressionné par ton dessin au couleur du gwak que par ton histoire.

  • Il est où le gwak ?

  • Y a pas vraiment de gwak dans cet article mais ça semble écrit avec le coeur et on ne sent bien cette ambiance de tournoi qui ressemble à une fête de village où dans ta poule tu auras Alexdu76 et sa maman…

  • YOU FUCKING PIECE OF SHIT

  • merci pour votre argent et toute nos félicitations pour votre coupe
    nous espérons vous voir présent l’année prochaine et nous souhaitons que votre ami finisse 2eme cette fois ci

  • concept du BO1 volé à webedia.
    Merci de rendre à Quaraté ce qui est à Verdier

  • La qualité éditoriale du site ne va pas en s’améliorant…

  • On s’ent bat les couilles c affolant , au moin moi je fait des articles intéressant

  • Nique Trunks

  • J’ai lu des mode d’emploi plus engagés que ça

  • Tu m’as régalé avec ce pavé, je pouvais sentir le gwak entremêlé d’une lucidité. Pouce bleu

  • fdp

  • Felicitation a toi , un nouveau champion dans la team !!!!

  • Très bon article de merde ,bravo pour avoir battu ces joueurs du néant

  • La phase de l’organisation pour tous je lui baise sa darone… Moi je dis qu’il faut continuer à gratter les bons d’achats en bourrant des gamins qui te prennent pour un dieu parce que t’as gardé une boule à l’autre bout de l’écran. C’est sûr le mauvais côté c’est que tu vas devoir regarder des mirrors du perso lamba de ton jeu favori, dirigés par les bourreurs de manettes de la pire espèces… Et qu’il faudra aider l’orga si tu veux pas rater le diner préparé par ta grosse. Mais tu auras la satisfaction du devoir accompli en partant avec le cash prize et en jetant leur coupe en plastique dans la poubelle la plus proche.

  • je constate une grosse arrivée de rédacteurs random ici d’abord l’autre pd avec son basket mtn les campagnards qui découvrent les jeux de baston

  • Mais comment ton pote a pu finir 3eme ?

  • Nick je te roast

Leave a comment


5 × = trente

Prochain reset du chrono dans :

jours
0
-10
0
heures
-1
0
minutes
-2
0
secondes
-3
-9

La logique de ce site me dépasse complètement ?

View Results

Loading ... Loading ...
No streams available